Actualités

Commerce - 22 Janvier 2018

Distribution

Distribution

L'information spécialisée des professionnels du commerce.

DISTRIBUTION

 

Commerçants : la caisse antifraude à la TVA devient obligatoire

À compter du 1er janvier 2018, les commerçants doivent s'équiper de logiciels de caisse sécurisés où toutes les opérations seront tracées. Pour respecter la législation, le commerçant devra soit acquérir un nouveau logiciel (ou mettre à jour l'existant), soit acquérir un nouveau système de caisse conforme si l'ancien ne peut pas être paramétré et sécurisé. Un organisme accrédité ou l'éditeur de logiciel devra remettre au professionnel un certificat permettant de justifier de la bonne conformité de l'outil.
Source : lentrepriselexpress, 29/12/2017

 

Les commerces pourront distribuer du liquide

Les commerces pourront bientôt distribuer des espèces à leurs clients au moment du passage en caisse. La dernière directive européenne sur les services de paiement (DSP2) ouvre cette possibilité à tous les détaillants. Le texte entrera en vigueur le 13 janvier 2018. Les Français devront attendre pour en profiter. Le temps pour le gouvernement de transposer la directive européenne dans le droit français. Pour payer un achat de 60 euros, il sera ainsi possible de demander à débourser un montant de 100 euros et de récupérer 40 euros en espèces. Cette pratique baptisée " cashback" permettrait aux commerçants de se substituer aux distributeurs de billets là où les automates ont été supprimés.
Source : OUEST FRANCE, 04/11/2017

 
Le magasin-entrepôt, nouvel outil pour livrer vite et bien

Le magasin se transforme un peu en hub logistique et prend désormais en charge une partie des commandes e-commerce. L'objectif du ship-from-store consiste à améliorer le service de livraison tout en maîtrisant les coûts. Faire du ship-from-store signifie qu'une commande qu'un client a passée sur internet est ensuite expédiée en magasin et non dans un entrepôt central. Il s'agit d'une extension du service de click & collect. Le fait de privilégier la boutique comme lieu d'expédition permet de proposer des délais de livraison plus courts, de baisser les coûts logistiques, tout en optimisant les stocks des magasins.
Source : LIBRE SERVICE ACTUALITES, 07/12/2017
 

Centre-ville : comment le commerce peut-il se remettre en scène ?

Face à la perte d'attractivité des commerces de centre-ville, le besoin de revitaliser les coeurs d'agglomérations devient pressant. Jacques Mézard, ministre de la cohésion des territoires, a fait part, de la détermination du gouvernement à agir au niveau de l'attractivité des villes moyennes. Un plan spécifique axé sur un renforcement de l'offre de logements et la mise en place d'un projet de développement économique destiné au commerce doit être mis en place, dès 2018. Des municipalités mettent déjà en place des politiques pour revitaliser leur centre-ville en cassant les codes du commerce traditionnel. L'hybridation du commerce répond en cela à la demande des clients avec des cafés-librairies, des boucheries-restaurants ou des disquaires-bars. L'attractivité des centres dépend d'une stratégie plus globale et d'une complémentarité de l'offre entre enseignes et indépendants. De même, animation et contact humain en boutique ainsi que la présence sur le web et les réseaux sociaux sont complémentaires.
Source : COMMERCE MAGAZINE, 11/2017